Vous êtes ici : Accueil > Blog > Comment gérer ses angoisses

Comment gérer ses angoisses

Nous sommes là pour vous accompagner !

Publié le 08 Mar 2019 à 14:30 par Stéphanie_LMB dans CONSEILS | 74 vues | 0 commentaire

Arrive la première crise d'angoisse sans prévenir avec une peur intense, et ceux qui en sont victimes ne comprennent pas ce qui leur arrive.

Quels en sont les symptômes ?

  • une peur si intense qu’on à l’impression de devenir fou

  • l’impression de mourir

  • des jambes en coton

  • battements du coeur accéléré, des palpitations, voire de la tachycardie

  • la nausée, voire le vomissement, maux de ventre

  • impression de ne plus pouvoir respirer, de chercher son air, sensation d’étouffer

  • vertiges, étourdissements,

  • mains et bras engourdis

  • spasmophilie

  • tremblements

  • acouphènes, sifflements, bourdonnements dans les oreilles

  • malaise vagal

La crise d’angoisse, qu’on appelle également attaque de panique ou crise de panique peut se déclencher n’importe quand, au travail, le soir, la nuit, dans les transports ou en voiture.

Pourquoi fait-on des crises d’angoisse ?

anxieuse chez la personne, qui s’est développée au fil du temps, souvent transmise, bien involontairement, par l’un des parents ou les deux .

Cela sera d’autant plus le cas si l’un deux était sous l’emprise de l’alcool, drogue ou en dépression chronique ou encore une ambiance constamment conflictuelle avec beaucoup de colère dans le foyer. Toutes ces situations ont pu créer un fort sentiment d’insécurité chez le futur adulte, d’où le développement du tempérament anxieux.

Un ou des traumatismes, un choc émotionnel

Les premières crises commencent dans la plupart des cas quelque temps après avoir reçu un choc émotionnel. Il suffit de se plonger dans ses souvenirs et d’examiner ce qu’il s’est passé peu de temps avant le début des crises. Cela peut être une rupture, le décès d’un proche, un licenciement, un accident, une blessure, un burn-out ou toute autre très mauvaise nouvelle.

Les pensées négatives en boucle

A force de toujours s’inquiéter et d’être toujours dans la peur, le système nerveux autonome finit par être déséquilibré, et on se retrouve en état d’alerte, en stress permanent, ce qui en outre entraîne fatigue, épuisement et pensées négatives. Et l’on se retrouve dans le cercle vicieux.

Comment faire pour sortir du cycle permanent des crises de plus en plus fréquentes et réussir à gérer ses crises d’angoisse ?

Il y a plusieurs choses à faire pour sortir du cercle vicieux et gérer ses crises d’angoisse à répétition. Il convient de mettre en place de nouvelles habitudes de vie et de se faire accompagner au moins au début pour un rétablissement solide et durable.

En parler, être accompagné

L’un des premiers remèdes est qu’il est important de ne pas rester isolé et de pouvoir parler de ses expériences angoissantes, que ce soit avec un professionnel, thérapeute, coach ou une personne qui pourra écouter sans jugement .



Laisser un commentaire:

Articles similaires