Vous êtes ici : Accueil > Blog > Qu’est-ce qu’un viol ou une agression sexuelle?

Qu’est-ce qu’un viol ou une agression sexuelle?

Nous sommes là pour vous accompagner !

Publié le 24 Jan 2018 à 23:25 par Stéphanie_LMB dans Harcèlement moral | 349 vues | 0 commentaire

Qu’est-ce qu’un viol ou une agression sexuelle?


- Tu as subi un viol si ton agresseur t’a pénétré avec son sexe, son doigt ou tout autre objet.

La pénétration peut avoir eu lieu dans ton vagin, ta bouche ou ton anus. Tu n’étais pas

d’accord, tu n’as pas voulu avoir un rapport

sexuel, tu n’as pas dit OUI. Il s’agit d’un

VIOL.

- Tu as subi une agression sexuelle si ton

agresseur t’a touché dans des endroits intimes

(sexe, seins, fesses, etc…), t’a embrassé,

enlevé tes vêtements.


Ton corps n'appartient qu 'a toi personne n'a le droit de toucher ton corps sans ta permissions


sache que malheureusement tu n'es pas la seule a te battre contre ton ou tes agresseurs

1 femmes sur 5 est victimes d'une agressions , ne culpabilise pas si tu n'as réussit a te débattre, ni a t'enfuir chaque victimes réagit différemment . Tu vas être en état de choc , dans un état second .

Mais les heures qui suivront ton agressions seront déterminantes pour aboutir a un proces et a la condamnation de ton agresseur.

Ceci est très important : tout de suite après l’agression il faut mettre tes vêtements, sous

vêtements, chaussures, bijoux dans un sac. Ne pas te LAVER.


Immédiatement tu dois te rendre au commissariat, à la gendarmerie ou à l’hôpital. Si tu ne peux pas te déplacer, compose le 17, numéro d’urgence de la police. Ton agresseur, quel qu’il soit, peu importe ce qu’il était pour toi, proche ou non, doit être arrêté et condamné pour son crime. Et si tu te laves ou ne conserves pas tes vêtements non lavés, tes chances de faire condamner ton agresseur diminuent fortement. Même si tu n’as pas subi de pénétration, des traces

ADN (fragments de peau, cheveux, ect…) peuvent être

retrouvées à différents endroits sur tes vêtements. En effet, parfois, aucune preuve n’est retrouvée et c’est la parole de l’agresseur contre celle de la victime.

Mais même si tu portes plainte plusieurs jours et même des mois après, ton agresseur peut être condamné.

L’important est d’en parler autour de toi, confie-toi, ne reste pas seule avec ce secret. Parles-en à ta famille, tes amis ou à l’infirmière de ton collège/lycée. Tu ne dois pas en avoir honte, ce n’est pas de ta faute et personne n’a le droit de te juger. Tu as besoin d’aide,

ne penses pas continuer ta vie comme s’il ne s’était rien

passé car tôt ou tard ton corps et ton esprit, marqués

par ce violent choc te rappelleront ce jour traumatisant

et les conséquences en seront que plus forte , on s'en rend pas compte de suite mais le corps n'oublie jamais tu peux ne ressentir aucun symptômes sur le moment mais malheureusement sa viendra

Ne te dis pas que ce n’est pas grave, ne banalise pas

ton agression. Le viol est un crime, l’agression sexuelle

un délit et c’est extrêmement grave et traumatisant.


Pourquoi Le suivi psychologique est-il indispensable ?


Aussitôt après ton agression, il est très important de te faire aider, d’être soutenue. Tu dois le plus rapidement possible prendre un rendez-vous avec un thérapeute (psychologue, psychiatre, psychothérapeute,...). Il existe des Centres Médico-Psychologiques (CMP) dans de nombreuses villes où les consultations sont gratuites.

Souvent, après une agression, tu ne souhaiteras pas parler,par honte , tu n’auras plus de force et tu repousseras la consultation psychologique au maximum de peur de revivre les souvenirs traumatisant de l'agressions

★ pourtant c'est une véritable nécessité crois moi après les événements, tu auras besoin de soutien, Tu seras dans une détresse importante et ce mal-être risque de te conduire vers des comportements dangereux .Plusieurs mois, voire plusieurs années après les faits, le choc que tu as subi risque de perturber fortement le cours de ta vie de différente façon Tu tenteras d’oublier, de mettre ce drame de côté , te convaincre que c'est rien, de te complaire dans ton malheur , de faire comme si rien ne s’était passé. Pourtant, ton corps et ton esprit seront marqués par cette agression, ils n’oublieront pas. Je sais que tu dois te dire a quoi ça va me servir de raconter tout ce qui c'est passé ? Cela ne changera rien ! Et c'est la que tu trompe raconter , parlez va t'aider a sortir toute la souffrance que tu ressens pour t'aider a avancer et apprendre a gérer tes émotions et accepter ce qui c'est passé pour continuer de vivre et être épanouie. Rien ne sera facile sache le mais tu peux y arriver ! Ton agresseur ta pris déjà une partie de toi le laisse détruire ta vie .

Tu auras peut être avoir peur de sortir de chez toi ou tu éviteras certains lieux ou situations.

après une agression, tu peux avoir une sexualité perturbée. Tu ne voudras plus que quelqu’un te touche ou au contraire tu multiplieras les partenaires afin de te réapproprier ta sexualité.u n’auras plus envie de rien et plus aucune énergie. Il se peut que tu fasse des cauchemars ou des troubles du sommeil

  • Comme beaucoup de femmes, tu pourrais développer certains réflexes après une agression (sursaut quand quelqu’un s’approchera de toi par surprise, agressivité quand on te tiendra par les poignets, ect…) Ces problèmes de santé sont liées au traumatisme que tu viens de subir ne t’inquiète pas ils disparaîtrons avec du temps.

★ Voici quelques pistes qui peuvent t’aider à te reconstruire :


  • Pratiquer un sport. Il est essentiel de rétablir une “connexion” entre ton corps et ton esprit.

  • Se faire masser (shiatsu, réflexologie)

  • Acupuncture

  • Yoga -

  • La méditation (surtout la méditation d’ancrage)

  • Écrire

  • Pratiquer une activité manuelle (cuisine, création de bracelets, poterie, ect…)

  • Acheter ou emprunter des livres qui ont pour sujet les agressions sexuelles ou bien des témoignages

  • danser


qu'est que la violence sexuelle a l’égard d'un enfant ? Et quelles conséquences adultes ?


La violence sexuelle a l’égard d'un enfant est un abus de pouvoir exercé par un adulte ou un adolescent sur un enfant en vue d'obtenir des faveurs sexuelles . La violence peut englober des commentaires indécent , un commentaire humiliant , caresses, agressions , une interaction a caractère sexuel mettant mal a l'aise .

L'important c'est la façon dont la victime (adulte a ce jour) la vécu quand elle était enfant et comment elle y a réagit

en tant que survivante votre conjointe a probablement grandit en faisant des suppositions suivantes :

  • on peut pas faire confiance aux adultes

  • des marques d'affections sont toujours suivis de d'ordre sexuelles

  • les besoins des autres passent avant les miens   


Laisser un commentaire:

Articles similaires