Vous êtes ici : Accueil > Blog > Quitter un pervers narcissique

Quitter un pervers narcissique

Nous sommes là pour vous accompagner !

Publié le 13 Jan 2019 à 16:48 par Stéphanie_LMB dans Harcèlement moral | 408 vues | 0 commentaire

Quitter un pervers narcissique



est très difficile pour la victime, en effet une attirance, un espoir, un désir de sauver encore et encore la relation est là. Même si on s’est quitté la rupture est dure à accepter et à digérer. Un sentiment d’injustice née chez la victime “pourquoi dois-je partir? Pourquoi moi?”

Il y aura besoin de temps pour se détacher, faire le deuil de l’homme ou de la femme rêvée,idéalisée qui n’est pas celui ou celle que l’on a en face de soi. La victime aura besoin de comprendre mais d’accepter que ce n’est pas possible, elle n’aura jamais les réponses qu’elle attend et le pervers ne prendra pas ses responsabilités.

Se détacher de l’autre c’est arriver à ne plus être envahi par les pensées, les souvenirs, l’envie d’appeler, de le ou la voir.

La victime va avoir besoin d’accompagnement pour tout cela et retrouver l’estime de soi, la confiance en soi, le respect de soi, l’amour de soi et envisager autrement sa vie, seule ce qui peut générer des angoisses d’abandon, de rejet, des doutes, jusqu’à craindre de perdre ses enfants, ses amis.

Le travail le plus difficile et aussi le plus nécessaire sera sur l’autonomie affective. En effet c’est la faille grâce à laquelle le pervers a pu attirer. La victime est traumatisée par ce qu’elle réalise et par son implication; elle peut ressentir colère vis à vis d’elle et culpabilité. elle a perdu ses repères et a besoin de soutien pour les retrouver en elle et savoir en qui elle peut avoir confiance. Elle aimerait raconter mais soit elle n’ose pas, soit on ne la croit pas la renvoyant à sa solitude et sa souffrance interne.

La plupart du temps, les dommages collatéraux sont immenses. Enfants, parents, amis, tout a été ravagé. Surtout sur les enfants qui peuvent être aussi manipulés ou instrumentalisés par le pervers laissant la victime impuissante car rien ne peut être prouvé. La victime cherchant toujours à protéger ses enfants et son ex ne dit pas tout, surtout pas au début la réalité de ce qu’elle a subi et subit encore.

C’est par la fixation de limites et l’affirmation de soi que la victime va s’en sortir tout au long de la procédure juridique s’il y a divorce. surtout elle ne doit pas chercher à négocier quoique ce soit mais plutôt déléguer à son avocat et s’appuyer sur le jugement rendu comme socle. La victime soit alors accepter que plus rien n’est possible et ne plus attendre que l’autre revienne, reconnaisse ce qui a été vécu, veuille changer.

La victime devra être forte car elle devient quelqu’un à abattre pour le pervers. Il faudra se battre pour soi, les enfants, l’argent…tout en  lâchant prise afin de se protéger en premier lieu.

La victime retrouvera sa liberté quand elle arrêtera de ressasser tous les événements qui confirment le comportement du pervers, quand elle aura évacuer ses émotions (colère, tristesse, honte, dégoût, injustice, angoisse….), quand elle pourra parler d’elle d’abord au lieu de parler du pervers sans arrêt, qu’elle refera des projets pour elle.

Se faire plaisir, être entouré de personnes positives et bienveillantes, trouver des activités épanouissantes… sont des pistes pour sortir de la torpeur des débuts et aimer et vivre  la vie à nouveau tel (le) que l’on est.

Refaire sa vie : quitter un schéma relationnel et trouver une personne qui respectera cette blessure

  • Dépasser le doute et la méfiance

  • Donner sa confiance a nouveau

  • Reconnaître un besoin de sécurité

  • Identifier son besoin d’être aimée simplement pour ce que l’on est

  • accepter d’être plus sensible à la critique, un nouveau bouton rouge est là surtout s’il y a eu violence ou infidélité

  • Affirmer sa différence

  • Savoir dire non

Se sortir d’une telle relation malsaine est difficile mais toujours possible même si cela prend du temps et est douloureux, c’est se retrouver soi et décider de vivre une nouvelle vie plus librement avec les autres dans le respect.



http://www.cabinet-interfaces.fr/comment-se-reconstruire-apres-avoir-ete-en-relation-avec-un-e-pervers-e-narcissique/

Laisser un commentaire:

Articles similaires